/ Le voyage

Décider de voyager

La réflexion aura duré une année. Mes envies auront traversé la planète de part en part, de l’Asie du Sud-Est, à l’Europe du Nord, jusqu’en Océanie pour finalement décider de trimbaler mes sacoches sur le continent Nord Américain.

C’est le début grisant et sagement pensé d’un voyage à vélo qui durera 7 à 8 mois. Je m’apprête à sillonner l’Ouest : Alaska, Canada, USA et Mexique, pour un total d’environ 14 000 km à la force des mollets.

Les voyages itinérants m’ont toujours attirée. Comment rester des semaines dans un même lieu alors que tant d’autres méritent d’être visités ? Si c’est une soif de découverte, c’est aussi un besoin de cheminer. D’avancer sur les routes comme dans mon esprit.

Grandir, m’enrichir, m’abreuver de rencontres, apprendre des galères, utiliser mon corps comme moyen de transport, mon énergie comme carburant.

Découvrir c’est bien beau, mais pourquoi à vélo ?

  • Parce que c’est le moyen de locomotion que j’utilise au quotidien.
  • Parce qu’il permet de conserver un rythme humain tout en parcourant des dizaines de kilomètres par jour.
  • Parce qu’il offre un contact sans barrière avec l’environnement (je place dans « environnement » les Hommes, les petits oiseaux et tout le reste aussi)
  • Parce qu’enfourcher son vélo c’est avoir 8 ans pendant un instant.

Pourquoi maintenant ?

  • Parce que ma petite dame, la vie moderne étant ce qu’elle est, la précarité ayant frappé fort, j’ai décidé de m’en saisir, de la retourner et d’adopter la positiv attitude.
  • Parce que souvent nous avons souvent le choix entre 1) avoir du temps ou 2) avoir de l’argent. Au cours d’une période florissante (CDD d’un an et demi), correspondant au choix n°2, j’ai prévu de quoi assurer mes arrières pour la prochaine étape correspondant au choix n°1. Ce qui devrait me permettre de disposer de temps, tout en subvenant à mes besoins.

Et pourquoi l’Amérique du Nord alors ?

  • Parce que je suis une fille. Et que les filles ne bénéficient pas du même respect élémentaire partout dans le monde. La sécurité dépendant souvent de la dose d’égalité attribuée aux deux sexes, j’ai choisi un pays assez proche de la culture européenne… en guise d’échauffement.
  • Parce que le continent Nord Américain a de quoi nous faire saliver, avec ses plaines arides, et ses prairies immenses, avec ses forêts foisonnantes et ses parcs préservés, avec ses ours qui aiment le dentifrice et ses troupeaux de bisons rescapés.

Bref, c’est le moment et c’est pour bientôt. Départ prévu le 14 mai 2014 !

Publicités

10 réflexions sur “/ Le voyage

  1. Quel beau projet !!! Dont Françoise nous a fait part !!! Nous allons suivre ton périple depuis La Nouvelle Calédonie , nous avons nous aussi adopter la positif attitude , sous une autre forme….. Very Good trip !!!!
    Céline et Denis

    • Merci Céline et Denis ! Les nouvelles ont vite traversé la planète dites donc !
      J’ai aussi entendu parlé de vos escapades. Ça donne envie !
      A une prochaine
      Lucile

  2. Merci Lucile, les photos de l ‘Alaska sont impressionnantes. Je me demande si tu as prevu des chaînes pour rouler sur la glace et la neige ?

    Bises,
    Annie

  3. Coucou Lucile,
    Superbes tes photos, merci de nous faire rêver… c’est vraiment chouette ce périple….On aurait bien fait un petit bout de route avec toi….
    On t’embrasse .
    Espé, Jean-Pascal.

  4. bonjour Lucile!!!!! j’espère que ton voyage se passe bien !! Les images sont impressionnantes,elles nous font même rêver !!! Si seulement je pouvais venir avec toi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s